Traductions

SCHWOB_CC_C_IMPRENTA

Publication des Contes complets
en Espagne (2015)

Marcel Schwob, Cuentos completos, Edición y traducción de Mauro Armiño, Madrid, Páginas de espuma, coll. « Voces / Literatura », n° 220, 2015, 784 p.

Premier recueil complet des « contes » de Marcel Schwob, l’ouvrage comprend Cœur double, Le Roi au masque d’or, Le Livre de Monelle, Vies imaginaires, La Croisade des enfants, L’Étoile de bois, mais aussi Mimes et treize contes non recueillis par l’auteur dont « Maua », traduit pour la première fois en espagnol. L’ensemble est assorti d’une préface due au seul traducteur Mauro Armiño qui avait déjà publié Vidas imaginarias suivi de La Cruzada de los niños chez Valdemar, en 1996. [B. F.]

Texte de 4e de couverture :

Toda la obra de ficción de Marcel Schwob se publicó en apenas cinco años – desde la aparición de Corazón doble (1891) a La cruzada de los niños (1896), si dejamos a un lado « La estrella de madera », escrito con gran esfuerzo durante la desconocida enfermedad que puso fin a su trabajo –. En pocas ocasiones una obra tan breve y escrita en un plazo de tiempo tan corto ha elevado a su autor al rango de escritor excepcional, original y único : Schwob inventa un género que no podía tener discípulos dada su singularidad y, con ese vaivén entre lo imaginario y lo erudito, entre lo novelesco y lo real, prepara el camino a lo que, avanzado el siglo xx, terminaría siendo el « realismo mágico ». Reconocida por autores como Mallarmé, Gide y Wilde, su obra, absolutamente personal, ejerció gran influencia entre los surrealistas, con André Breton a la cabeza, y sobre un amplio número de grandes autores : Faulkner, Tabucchi, Perec… ; en lengua española, la semejanza estructural de la Historia universal de la infamia de Jorge Luis Borges y las Vidas imaginarias de Schwob sirve de muestra fehaciente de lo que el escritor argentino aseguraba: la existencia de pequeñas sociedades secretas de admiradores del autor de El libro de Monelle, entre los que no podía dejar de figurar Roberto Bolaño.

En este volumen se recogen, editados y traducidos por Mauro Armiño todos los libros de cuentos publicados por Schwob en vida – Corazón doble, El rey de la máscara de oro, Mimos, El libro de Monelle, Vidas imaginarias y La cruzada de los niños –, además de un conjunto de relatos que quedó disperso o inédito, en su mayoría prácticamente desconocidos. Una oportunidad para descubrir, por fin y por completo, una joya oculta de la literatura, un autor que no admite comparaciones ni tampoco imitadores. Un autor de sociedad secreta, fascinante y exquisito, Marcel Schwob.

 

 

SCHWOB_CC_C_IMPRENTA
Oeuvres complètes de Schwob au Japon

Publication des Œuvres complètes de Marcel Schwob
au Japon

Œuvres complètes de Marcel Schwob, Tokyo, Kokusho-Kankôkaï, 2015, 935 p.

Cette publication rassemble en version japonaise la presque totalité des œuvres romanesques et quelques essais critiques de Marcel Schwob. Ainsi, pour la première catégorie, on y trouve Cœur double, Le Roi au masque d’or, Mimes, Le Livre de Monelle, La Croisade des enfants, Vies imaginaires, L’Étoile de bois, neuf contes non repris en recueil (L’épingle d’or, Les noces du Tibre, Blanches-mains, La Démoniaque, Barbe-Noire, La Main de gloire, Rampsinit, L’origine et La maison close), Dialogues d’Utopie et Maua, tandis que pour la deuxième catégorie on peut y lire Spicilège, Il Libro della mia memoria, quatre préfaces (Le Démon de l’absurde de Rachilde, Le Dynamiteur de R. L. Stevenson, Moll Flanders de D. Defoe et Hamlet de W. Shakespeare) et la conférence sur Annabella et Giovanni de John Ford. Ces textes sont traduits par Hajime Ôhama (1925-2012), Chimako Tada (1930-2003), Shirô Miyashita (1947-), Fumio Chiba (1949-), Takashi Ôno (1952-) et Kunio Ogata (1953-). Pour compléter, ils sont suivis par trois appendices : la traduction de l’introduction que Pierre Champion a publiée en tête des Œuvres complètes de Marcel Schwob, une postface de Michisuke Setaka qui recense les traductions antérieures en japonais des œuvres de Marcel Schwob, ainsi qu’une chronologie de la vie et des œuvres de notre auteur, établie par Takashi Ôno. [Takeshi Matsumura]

cliquer ici pour accéder à la couverture du livre

Retrouvez un compte rendu critique plus complet de cette édition dans Takeshi Matsumura,  » Les Œuvres complètes de Marcel Schwob en japonais : une édition problématique », Spicilège – Cahiers Marcel Schwob, n° 8, 2015, p. 181-185.

LIBRO-DE-MONELLE

Une nouvelle traduction
du Livre de Monelle en Espagne

Il ne s’agit pas, loin de là, de la première traduction en espagnol du Livre de Monelle qui bénéficie de plusieurs éditions en Espagne et en Amérique du Sud. Cette dernière traduction est due à une toute jeune poétesse et photographe, qui introduit le texte en rapprochant Monelle de Lolita et d’Alicia Lidell, des héroïnes de Grimm ou d’Andersen, de Zarathoustra ou d’un « Petit prince » qui aurait lu les poètes. L’ouvrage présente en exergue quelques extraits de poèmes espagnols contemporains dédiés à Schwob, à Monelle. (A.L.)

Marcel Schwob, El libro de Monelle, traducción y prólogo de Luna Miguel, Madrid, Ediciones Demipage, 2012.

LIBRO-DE-MONELLE

 

photos pour SMS_0051
photos pour SMS_0056

Une anthologie de contes en Espagne

Après « L’Étoile de bois », jusqu’alors inédit en espagnol, le traducteur Luis González Platón a choisi, afin de montrer la richesse d’une prose ciselée et sensuelle, quelques textes tirés de Cœur double (« Le train 081 », « Les sans-gueule », « L’homme gras », « Béatrice », « La moisson sabine », « Arachné », « Les striges ») ainsi que quatre des Mimes (« Kinné », « Les figues peintes », « La veillée nuptiale » et « L’amoureuse ») précédés de leur prologue. L’édition est annotée, et précédée d’une introduction personnelle, d’une biographie de Schwob et de la présentation de chacun des contes. (A.L.)

Marcel Schwob, La estrella de madera [« L’Étoile de bois »], introducción y traducción de Luis González Platón, Madrid, Ediciones sequitur, 2009.

photos pour SMS_0056

 

 

photos pour SMS_0057

 

laCroisadeDesEnfantsAll

La Croisade des enfants rééditée en Allemagne

La légendaire Croisade des enfants s’enracine autant en Allemagne qu’en France. Aussi le récit poétique de Marcel Schwob (1896) fut-il traduit en allemand dès 1902. Mais c’est la traduction d’Arthur Seiffhart (1914), reprise en 1947, 1949, 1966, qui continue à faire référence jusqu’à la réédition actuelle, chez Elfenbein. Orné en première de couverture d’une reproduction de la fameuse gravure de Gustave Doré, l’ouvrage offre à lire le texte en fines italiques, suggérant élégamment l’ancienneté de ces dits. C’est la deuxième fois que l’éditeur berlinois publie une œuvre de Marcel Schwob, qu’il présente comme « un des chefs de file de l’Avant-garde littéraire française ». En 2005, il avait publié Cœur double, avec les bois de Fernand Siméon, traduit et richement présenté par Gernot Krämer. Excellent connaisseur de l’œuvre de Schwob, celui-ci consacre ici à La Croisade des enfants une postface de dix pages qui en expose les sources, le contexte et la technique de narration, analyse chacun des récits, évoque l’adaptation musicale de G. Pierné et retranscrit la lettre émerveillée de R. M. Rilke. (A.L.)

Marcel Schwob, Des Kinderkreuzzug, traduit par Arthur Seiffhart, postface de Gernot Krämer, Elfenbein Verlag, Berlin, 2012, 46 p.

Marcel Schwob, Das gespaltene Herz, traduit et présenté par Gernot Krämer, Elfenbein Verlag, Berlin, 2005, 255 p.

laCroisadeDesEnfantsAll
thBookOfMonelle

Une nouvelle traduction
du Livre de Monelle aux États-Unis

Étudiant en Lettres à Bard College, aux États-Unis, Kit Schluter travaille sur Schwob et se destine à traduire certaines de ses œuvres, trop méconnues en Amérique du Nord selon lui. Il vient de publier cet automne une nouvelle traduction du Livre de Monelle, la deuxième seulement en anglais, après celle de William Brown Meloney, parue en 1929 (pref. by John Erskine, Indianapolis, The Bobbs-Merrill company). (B.F.)

The Book of Monelle, trans. with an afterword by Kit Schluter, Cambridge (Massachusetts, USA), Wakefield Press, october 2012.

thBookOfMonelle